Qu’est ce que l’affacturage

Qu’est ce que l’affacturage

L’affacturage de factures est parfois appelé « affacturage » tout court ou « affacturage de créances ». Il s’agit d’un produit financier qui permet aux entreprises de vendre des factures impayées (comptes clients) à une société d’affacturage tierce (une société d’affacturage).

La société d’affacturage verse alors à l’entreprise une avance sur la facture et perçoit le paiement du client à l’échéance. Ce type de financement peut être un outil utile pour les petites entreprises qui ont des difficultés à obtenir des prêts bancaires traditionnels.

Par exemple, disons que l’entreprise A a une facture impayée du client B pour 1 000 €. Elle peut contacter une société d’affacturage et lui vendre la facture pour 950 €. La société d’affacturage paiera alors 950 € à l’entreprise A et recouvrera le paiement auprès du client B à l’échéance. Cela permet à l’entreprise A d’être payée immédiatement, sans avoir à attendre 30 à 60 jours que le client B paie la facture.

L’affacturage de factures est un type de financement des comptes clients qui fournit un fonds de roulement aux entreprises dont les factures sont assorties de délais de paiement plus longs.

Comment fonctionne l'affacturage ?

Les sociétés d’affacturage vous accordent une avance sur les factures de vos clients, dont une grande partie est payée en une fois et une autre partie est payée lorsque vos clients règlent leurs factures, déduction faite des frais.

Les étapes de base sont les suivantes :

  1. Vous soumettez les détails de vos factures à une société d’affacturage pour déterminer si vous êtes éligible à la facilité d’affacturage. La société d’affacturage évaluera ensuite le niveau de risque (en fonction du secteur d’activité et de vos clients particuliers) et vous proposera un devis.
  2. Une fois l’accord d’affacturage signé, la société d’affacturage vous avancera l’argent.
  3. La société d’affacturage commencera ensuite à recouvrer la facture auprès de vos clients.
  4. Une fois la facture encaissée, la société d’affacturage vous versera le solde de votre argent, moins ses frais.

Une fois qu’une entreprise est jugée éligible, la société d’affacturage achète ses factures impayées pour un pourcentage de leur valeur et prend ensuite en charge le processus de recouvrement des créances clients.

Le montant restant dû à votre entreprise pour les factures sera ensuite remboursé une fois que la société d’affacturage aura collecté la valeur totale des factures auprès de vos clients.

Pourquoi une entreprise aurait-elle recours à l'affacturage ?

La réponse est simple : pour accélérer l’accès aux fonds et aux flux de trésorerie entrants, car la réception du paiement des factures peut parfois être un processus long.

L’un des problèmes de nombreuses entreprises est que les délais de paiement des factures peuvent être compris entre 30 et 120 jours, ce qui peut entraîner des problèmes de trésorerie. Le manque de liquidités pendant cette période a souvent été comblé par des découverts bancaires ou des prêts commerciaux. C’est là que le financement des comptes clients, peut apporter une valeur ajoutée.

Toutefois, les entreprises dont les antécédents en matière de crédit sont médiocres se voient souvent refuser ces possibilités de financement. L’affacturage peut constituer une bonne alternative lorsque c’est le cas.

Il s’agit essentiellement d’obtenir le fonds de roulement nécessaire lorsque les factures tardent à être payées.

Avantages

Une source de trésorerie rapide et sûre en finançant les comptes clients et en libérant le fonds de roulement immobilisé dans les factures impayées.

Elle peut réduire le temps consacré à l’administration et à la recherche des retards de paiement puisque le factor assume la responsabilité du recouvrement de la dette et prendre en charge la gestion de votre contrôle du crédit.

Les montants de l’affacturage peuvent facilement augmenter et diminuer en fonction de votre registre des ventes.

L’affacturage est moins coûteux que le recours à des agents de placements financiers (Business Angel, investisseur en capital-développement…).

En tant que collecteurs de créances expérimentés, les sociétés d’affacturage peuvent améliorer durablement les délais de paiement de vos clients.

Le financement des factures permet de mieux contrôler les flux de trésorerie lorsque les conditions de crédit varient d’un client à l’autre.

Inconvénients

Il peut affecter les relations avec les clients, car vous devez leur faire savoir qu’un tiers s’occupe du recouvrement de vos factures.

Les coûts sont plus élevés qu’un prêt bancaire, ce type de financement convient donc mieux aux entreprises dont la marge bénéficiaire est élevée et qui peuvent absorber les coûts.

Peut réduire la possibilité d’emprunter davantage.

Perte de contrôle – Le fait de confier la responsabilité des comptes clients à un tiers signifie que vous devrez renoncer à un élément de contrôle.

Toute entreprise peut-elle utiliser l'affacturage ?

L’affacturage est un moyen viable de financer une petite entreprise ou une start-up, tout comme il l’est pour une grande société. Lorsque les entreprises font une demande d’affacturage, elles sont généralement examinées sur la base de plusieurs facteurs différents, notamment

La taille et l’origine des factures pour lesquelles vous cherchez à être payé.

  • Les délais de paiement
  • Les risques potentiels
  • La solvabilité et la réputation de votre entreprise

Cette dernière considération est moins importante car le véritable risque pour la société d’affacturage réside dans la crédibilité de l’entreprise qui vous doit une facture impayée. En effet, les sociétés d’affacturage sont plus intéressées par la solvabilité de vos clients que par la vôtre.

Le financement sur facture convient bien aux petites entreprises et aux start-ups, mais il peut également être utile aux entreprises ayant un mauvais historique de crédit pour améliorer leurs finances à court terme.

L’affacturage est une option de trésorerie à laquelle toute entreprise peut avoir recours, mais elle peut n’être appropriée que lorsque le paiement des factures prend 30 à 90 jours ou plus.

Combien coûte l'affacturage ?

Les coûts de l’affacturage de factures varient en fonction de certains facteurs, notamment la valeur des factures en question, la taille de l’entreprise (affacturage de petites entreprises ou affacturage de factures pour les grandes entreprises) et le niveau de risque apparent pour le factor.

Les coûts se décomposent en frais de service et en frais d’escompte ou d’affacturage (taux d’escompte). Il peut également y avoir des frais supplémentaires pour des éléments tels que la protection du crédit ou la décision de mettre fin au service de manière anticipée.

Comment une société d'affacturage achète-t-elle des factures ?

La plupart des sociétés d’affacturage achètent les factures en deux versements. Le premier versement – l’avance d’affacturage – couvre environ 80 % de la créance (ce montant varie). Les 20 % restants, moins les frais d’affacturage, sont remboursés dès que votre client paie la totalité de la facture.

Voici les étapes à suivre :

  1. Vous soumettez les factures à l’achat
  2. La société d’affacturage vous envoie l’avance (par exemple, 80 % de la facture).
  3. Votre client paie 30 à 120 jours plus tard
  4. La société d’affacturage vous envoie la remise (par exemple, 20 %, moins les frais).

Quelle est la différence entre le financement sur facture et l'affacturage ?

Le financement sur facture est la terminologie commune pour l’ensemble du secteur du financement des comptes clients. L’affacturage et l’escompte sont donc des types de financement basés sur les actifs, couverts par le terme générique « financement sur facture », et ils partagent tous deux des principes communs.

L'affacturage est-il un prêt ?

L’affacturage n’est pas considéré comme un prêt, mais comme une forme de financement basé sur des actifs. Le principal point de différence avec un prêt est qu’aucune des deux parties n’émet ou ne garantit de dette dans le cadre de la transaction.

Quelles sont les différentes formes d'affacturage ?

L’affacturage classique

Dans ce type de financement, une entreprise remet ses factures au factor en échange d’un financement immédiat. Après la signature du contrat d’affacturage, les clients sont informés des coordonnées bancaires de la société d’affacturage par lesquelles ils doivent effectuer leurs paiements. L’affacturage classique convient parfaitement aux petites structures.

L’affacturage confidentiel

Autrement appelé affacturage non notifié, l’affacturage confidentiel permet à l’entreprise de conserver la gestion du poste client. Les règlements sont financés par une société d’affacturage, mais les clients ne sont pas informés de la souscription au contrat (pas de mention subrogative qui indique que cette créance a été cédée à une société d’affacturage).

L’affacturage notifié non géré

S’adressant particulièrement aux entreprises au chiffre d’affaires plus conséquent, l’affacturage notifié non géré (ou semi-confidentiel) consiste à céder au factor les créances notifiées, mais que l’entreprise garde en interne la relance et l’encaissement des factures de ses clients. Dans ce cas, les clients paient toujours directement le fournisseur.

Qu'est-ce que l'affacturage avec recours ?

L’affacturage avec recours, aussi appelé recourse factoring, est une pratique standard, sauf indication contraire, ce qui signifie que si votre client ne paie pas, il vous incombe d’en couvrir le coût (si la facture n’est pas payée par votre client avant une certaine date, la société d’affacturage peut vous facturer cette facture). En d’autres termes, si le client ne paie pas, vous devez rembourser les fonds pour couvrir les pertes.

L’affacturage sans recours est un produit spécifique à part entière, souvent désigné par les prêteurs sous le nom de « protection contre les créances douteuses ». La protection contre les créances douteuses protège votre entreprise contre le non-paiement. Dans certaines circonstances, elle est justifiée, mais elle s’accompagne de coûts plus élevés, comme vous pouvez vous y attendre en raison du risque accru que prend l’affactureur.

Que signifie l'affacturage inversé ?

L’affacturage inversé, (aussi connu sous les noms de supply chain finance ou reverse factoring), est une solution de financement pour les entreprises fournissant des biens ou services. Cependant, au lieu d’être à l’initiative du fournisseur qui souhaite financer ses créances clients (comme dans l’affacturage classique), ce type de financement est au contraire mis en place à l’initiative du client, qui permet ainsi à ses fournisseurs de financer aisément leurs créances sur lui avec l’aide d’une société d’affacturage (factor).

C’est à dire, l’entreprise mandate par avance le factor pour régler ses fournisseurs. Les fournisseurs doivent alors signer un accord autorisant le factor à payer à la place de l’entreprise. Et, l’entreprise pourra bénéficier d’un escompte commercial et régler le factor à l’échéance normale des factures.

Actuellement, ce processus ne représente qu’un faible pourcentage du marché global de l’affacturage de factures.

L'affacturage import-export

La gestion des créances peut être un poids pour une entreprise qui travaille à l’international. De ce fait, l’affacturage import permet à l’entreprise de financer les opérations d’importations et de payer les fournisseurs sans attendre l’échéance de la lettre de crédit. Quant à l’affacturage export, il permet de financer et de garantir les créances export.

Puis-je affacturer des factures de manière sélective ?

Oui. Ce type de financement est appelé affacturage sélectif de factures, escompte sélectif de factures, affacturage ponctuel ou financement de facture unique. Dans ce cas, vous pouvez choisir les factures que vous souhaitez affacturer en vendant des factures sélectionnées individuellement. Cela vous donne la flexibilité de choisir les factures spécifiques que vous affacturez.

Que se passe-t-il en cas d’impayés ?

Si la société d’affacturage ne parvient pas à se faire payer (par exemple, en cas d’insolvabilité du client ou de faillite de l’entreprise), elle utilisera les fonds de son fonds de garantie pour récupérer les factures impayées qu’elle vous a avancées.

Si vous avez souscrit une assurance-crédit, elle couvrira tout ou partie des factures impayées (en fonction de votre contrat) et, si nécessaire, votre fonds de garantie pourra être utilisé pour combler le déficit restant. Par exemple, votre assurance-crédit peut ne couvrir que 80 % de vos impayés, laissant à la société d’affacturage le soin de combler les 20 % restants en puisant dans votre fonds de garantie.

L’assurance-crédit est facultative, et vous pouvez contracter avec le factor ou avec tout assureur-crédit de votre choix. Dans ce cas, vous pouvez lui demander une délégation de bénéfice des indemnités des impayés au profit du factor. En plus de couvrir vos factures impayées, un assureur-crédit peut vous donner des indications sur la santé financière de vos clients. Ainsi, il y a moins de risque à nouer ou à poursuivre des relations commerciales qui ne mènent nulle part.

Laisser un commentaire