Courtier en affacturage

Courtier en affacturage

Le métier de courtier en affacturage est une activité réglementée : une société de courtage ne peut exercer sans agrément délivré par l’ORIAS, une association sous tutelle de la Direction du Trésor qui donne un agrément après avoir vérifié notamment, l’expérience et les diplômes du courtier.

Les courtiers sont souvent spécialisés dans un domaine précis, comme l’assurance-crédit, l’affacturage, le cautionnement, le recouvrement, l’assurance générale, la multirisque, la responsabilité civile et professionnelle, la flotte automobile, la santé, la prévoyance, la retraite, l’assurance homme-clé ….
Ils ne vendent pas directement le produit à leurs prospects ou clients, ils agissent uniquement en tant que conseillers pour aider les entreprises à trouver la meilleure offre de financement.

Pourquoi passer par un courtier en affacturage ?

Un courtier en affacturage est un intermédiaire entre les clients et les sociétés d’affacturage.
Le courtier vous aide à trouver la meilleure offre de financement pour votre entreprise. Le rôle du courtier est essentiel, car il peut apporter une solution personnalisée et adaptée en fonction de la situation spécifique de chaque client.

Lorsqu’une entreprise se retrouve à la recherche d’un financement, elle se tourne souvent vers les filiales de sa banque. Ces dernières poussent souvent leurs clients à travailler avec leurs filiales lorsqu’un besoin de financement se présente.
Cependant, il est possible de trouver de meilleurs taux en passant par un courtier en affacturage, car celui-ci est capable de comparer les nombreuses offres du marché adaptées au profil de ses prospects et de négocier pour eux des taux préférentiels.

En résumé, passer un courtier en affacturage permet de comparer les offres des sociétés d’affacturage et d’assurance-crédit présentes sur le marché et d’être guidé dans le choix de la meilleure solution. Le deuxième avantage est de pouvoir négocier les contrats avec les factors et de bénéficier des meilleurs taux du marché de l’affacturage.

Un courtier peut également vous conseiller sur la mise en place d’un contrat d’assurance-crédit.

Avec Mister Courtage, vous réalisez des économies sur le coût de votre contrat d'affacturage

Quelles sont les missions d'un courtier en affacturage ?

CONSEIL : Le courtier conseille son client sur le type de contrat qui conviendrait le mieux à son entreprise. Il négocie les meilleures conditions avec la société de financement, notamment le taux d’intérêt, la prime versée, le niveau de service, le taux de couverture, le fonds de garantie, les frais et les conditions du contrat.

SUIVI : Les sociétés de courtage surveillent la situation économique de leurs clients et adaptent les contrats existants en conséquence. Elles négocient également de nouveaux contrats et développent de nouveaux produits si nécessaire.

ACCOMPAGNEMENT : Le courtier accompagne ses clients à chaque étape du processus contractuel : proposition et négociation du contrat, signature et suivi du client, gestion du contrat (notamment création et mise à jour des contrats et avenants, suivi des évolutions législatives et réglementaires et des échéances, litiges, réclamations, rapports, etc.)

Faire appel à un bon courtier en affacturage

Lorsque vous cherchez un bon courtier en affacturage, il est important de savoir ce qu’il faut rechercher. Tous les courtiers en affacturage ne sont pas les mêmes, et tous ne conviendront pas à votre entreprise.
Voici cinq raisons pour lesquelles vous devriez faire appel à un courtier en affacturage :

  1. Ils ont de l’expérience et de l’expertise dans le secteur.
  2. Ils disposent d’un vaste réseau de contacts.
  3. Ils peuvent vous aider à obtenir les meilleurs taux.
  4. Ils peuvent vous aider à trouver la bonne société d’affacturage pour votre entreprise.
  5. Ils peuvent vous aider à remplir les documents et à négocier.

Bon à savoir : Agents et courtiers : la recherche du bon intermédiaire financier peut être source de confusion, surtout lorsque les termes « agent » et « courtier » sont utilisés à tort et à travers. Voici un petit conseil pour faire la différence :

  • Un agent est rémunéré par son fournisseur, dont il représente les intérêts.
  • Un courtier est mandaté par son client pour négocier la meilleure solution au meilleur taux en son nom. Le courtier représente les intérêts du client et n’est pas affilié à un seul fournisseur – son réseau lui permet de travailler avec tous les fournisseurs du marché.

Quand faire appel à un courtier en affacturage ?

Si vous n’avez pas encore de contrat d’affacturage et que vous avez besoin de financer votre trésorerie, il est temps de vous y intéresser.

Si vous utilisez déjà l’affacturage et que votre contrat approche de sa date de fin, il est temps de faire le tour du marché. Un courtier peut vous aider à comparer les offres du marché pour savoir si vous devez changer de factor ou simplement renégocier votre contrat existant.

Si vous souhaitez auditer les contrats d’affacturage déjà en place afin d’optimiser les solutions de financement et d’assurance-crédit pour les clients de votre entreprise. Ces optimisations permettront à votre entreprise de réduire les coûts d’affacturage et de sécuriser davantage ses créances.

Si votre entreprise a besoin d’aide pour se remettre sur les rails après une situation financière difficile – procédure de conciliation, mandat ad hoc, procédure de sauvegarde ou redressement judiciaire – un courtier sait exactement quels facteurs sont susceptibles de prendre en charge ce type de situation.

Bon à savoir : Votre entreprise ne peut pas bénéficier d’affacturage si vos clients sont des particuliers.

Pourquoi passer par un courtier plutôt que directement par un factor ?

Il y a plusieurs avantages à passer par un courtier pour une démarche d’affacturage.

Le premier avantage du courtier est d’avoir une offre qui couvre l’ensemble du marché, et pas seulement celui d’un factor, sans avoir à faire les démarches soi-même.

Le courtier permet de recevoir des offres ciblées et adaptées plutôt que des offres standards. Des offres adaptées au type de client et au secteur d’activité. Certaines sociétés d’affacturage sont particulièrement bien adaptées pour gérer des secteurs spécifiques : la construction, un compte client composé d’une multitude de petites factures, etc.

Sur demande, le courtier négocie les coûts à la baisse et les encours à la hausse, afin d’adapter l’offre d’affacturage aux besoins de financement de l’entreprise. Le courtier en affacturage est le conseiller et fournit des informations détaillées sur le contenu des offres d’affacturage afin d’éclairer l’entreprise sur la proposition d’affacturage et le contrat d’affacturage qu’elle s’apprête à signer.

Tout ce processus est gratuit, sans un quelconque paiement de frais de dossier ou honoraires, puisque le courtier est rémunéré par les sociétés d’affacturage au même titre qu’une démarche commerciale.

A savoir : L’assurance-crédit ne doit pas être confondue avec l’affacturage de factures ; en fait, elles sont très différentes. L’affacturage nécessite généralement une assurance-crédit, sauf s’il n’y a aucun risque (si vous travaillez avec des collectivités locales ou des administrations par exemple). Les conditions de fonctionnement du fonds de garantie et la couverture des factures impayées par l’assurance-crédit sont définies au cas par cas, en fonction du contrat que vous signez avec le factor et/ou l’assureur-crédit.

Le métier de courtier en affacturage est très règlementé

L’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) est le régulateur français des services financiers. IOBSP signifie Intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement. Il s’agit d’une licence spéciale que les courtiers travaillant dans le secteur financier doivent obtenir pour travailler en tant que consultant ou conseiller financier. Cette licence est délivrée uniquement à ceux qui ont une expérience et une formation significatives dans le domaine des services financiers et d’assurance.

À partir d’avril 2022, tous les courtiers devront adhérer à une association professionnelle approuvée par l’AGA pour pouvoir exercer légalement leur profession. Cette loi a été adoptée le 8 avril 2021 dans le cadre d’une réforme plus large du secteur du courtage.

Pour être accompagné par
un expert du financement

Tags : connaissance du marché, affacturage propose, délai de paiement, sociétés d’affacturage, courtage en affacturage, gagner du temps, poste client, aider à choisir, besoin de trésorerie, solutions d’affacturage

Laisser un commentaire